-- TOUTE -- Actualités Annonces Conseils santé Partenariats Publications des médecins Séminaires
ALLOCUTION DE MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’HOPITAL LAQUINTINIE A L’OCCASION DE L’INSTALLATION DU NOUVEAU CONSEILLER MEDICAL
Actualités  |  29 Août 2018 10:49  |  41
Le DG et les conseillers medicaux entrant et sortant
Le DG et les conseillers medicaux entrant et sortant
ALLOCUTION DE MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’HOPITAL LAQUINTINIE A L’OCCASION DE L’INSTALLATION DU NOUVEAU CONSEILLER MEDICAL
 
Jeudi 16 aout 2018
        
Madame le Conseiller Médical sortant,
Monsieur le Conseiller Médical entrant,
Mesdames et messieurs les chefs de départements,
Mesdames et messieurs les chefs de services,
 Mesdames et messieurs les coordonateurs de soins,
Mesdames et messieurs les majors d’unités et assimilés,
Distingués invités,
 Chers personnels venus si nombreux,
Mesdames, messieurs,
 
 
         Tout l’honneur est mien en ce jour où m’est une fois de plus donné le privilège d’installer un responsable dans cette structure. Un Directeur pour trois conseillers médicaux déjà, en 28 mois d’exercice seulement, il faut dire que le renouvellement à cette fonction est vertigineux. J’ose espérer Monsieur le Conseiller Médical entrant que vous au moins, vous ferez long feu à mes côtés.
Mesdames, Messieurs,
Le moment solennel qui nous rassemble en ce lieu spécialement paré, arrive en temps où l’hôpital Laquintinie engage le développement des services. En effet, la vision triennale déclinée dans le projet d’établissement porte en substance la mise en œuvre d’une politique de la qualité reposant sur une armature bien définie par service. L’adoption et l’implémentation de cette option managériale devrait permettre de couvrir l’ensemble des besoins en terme d’organisation des services et soins, de remise à niveau des bâtiments ainsi que du plateau technique, sans omettre le renforcement des compétences des professionnels actifs sur le terrain. Deux avantages s’en dégagent à savoir l’amélioration nette des conditions de travail du personnel, puis la satisfaction du patient/usager. C’est dans ce contexte que vous entrez en jeu monsieur le Conseiller Médical entrant.
         Mesdames, Messieurs,
Le poste de Conseiller Médical qui sera renouvelé dans quelques instants est défini par DécretPrésidentielN°68/DF/419 du 15/10/1968 fixant l’organisation structurelle ainsi que le fonctionnement organique des formations sanitaires du Cameroun.  Du substrat de cet acte administratif, Il ressort que le Conseiller Médical est la deuxième personnalité de l’hôpital. Il est responsable de l’organisation et du fonctionnement des services techniques de l’établissement. A ce titre :
  1. Il coordonne l’ensemble de l’activité médicale et technique
  2. Il coordonne les activités des comites
  3. Il coordonne les formations médicales
  4. Il coordonne les activités de recherche médicale
  5. Il contrôle en liaison avec le pharmacien chef, la consommation du médicament
  6. Il évaluepériodiquement l’ensemble des activités sus-relevées
  7. Il remplace le Directeur en cas d’absence
  8. Parallèlement, il assure la responsabilité d’un service technique.
Le conseiller médical en sa qualité de membre de l’équipe de Direction, a un droit de regard sur un éventail large d’activités au sein de l’hôpital, raison pour laquelle l’ensemble du personnel est sous son autorité.
         Ce sont toutes les attributions citées en sus qui ont, pendant 18 mois, constitué la feuille de route de la sortante. Plus encore, elle porte à son actif :
- La réhabilitation de la pédiatrie
- La réhabilitation des urgences médico-chirurgicales adultes
- La réhabilitation de la Néonatologie
- Le relooking complet du CTA/PVVIH
- La réhabilitation ainsi que l’ouverture du pavillon mère-enfant
- L’implémentation des réformes à la pharmacie
- La réalisation des portes d’entrée dans le cadre de la lutte contre le VIH
- La réorganisation du laboratoire avec inscription au processus d’accréditation OMS
Mesdames, messieurs,
que dire de plus !!! « Resipsaloquitur » pour paraphraser la célèbre locution. Oui en effet ! Les faits parlent d’eux-mêmes. Pas étonnant donc qu’elle soit promue par Décret présidentiel à la prestigieuse fonction de Directeur Général Adjoint de l’Hôpital Général de Douala.Pour l’ensemble de votre œuvre, je prie l’assistance de se mettre debout pour une standing ovation à l’endroit du Dr PENDA Ida Calixte.
Je voudrais déjà annoncer ici que Dr PENDA Ida Calixte restera chef de département de pédiatrie et coordonnatrice du CTA/PVVIH.
Madame le conseiller médical sortant, je voudrais, tout en vous présentant mes vives félicitations au nom de l’ensemble du personnel pour votre promotion, vous exprimer solennellement ma gratitude tant pour la qualité de notre collaboration que pour le labeur titanesque en si peu de temps. Je vous souhaite plein succès dans vos nouvelles fonctions en émettant le vœu de voir décoller une véritable collaboration entre nos deux structures respectives.
         Pour succéder à la dame de fer, un homme pétri d’expérience. Il s’agit comme nous le savons déjà tous du Dr DOUMBE Jacques Narcisse, médecin neurologue et chef de département de médecine à l’hôpital Laquintinie de douala.
         Né le 28 novembre 1965 à Yaoundé, il obtient son Doctorat d’Etat en médecine à la Faculté des Sciences biomédicales de Yaoundé en novembre 1993.
  • Mars – octobre 1999 : Médecin-chef de l’hôpital de Messondo
  • Novembre 1999- décembre 2002 : médecin-chef du CMA de Soboum
 
  • Durant la même période :
- médecin coordonnateur des médecins sans frontières suisses dans le projet de PEC des PVVIHde la ville de douala
- Secrétaireexécutif des enseignements postuniversitaires dans la province sanitaire du littoral
  • Depuis 2007 : Neurologue à l’hôpital Laquintiniede douala
  • Avril 2009-octobre 2016 : chefservice neurologie
  • Depuis le 13 novembre 2013 : Chef de département de Médecine à l’hôpital Laquintinie de douala
  • Depuis le 28 novembre 2014 : chargé de cours à la Faculté de médecine et Sciences Pharmaceutiques de douala
Le promu du jour a également suivi plusieurs stages et formations complémentaires l’ayantconduit dans plusieurs pays à travers le monde. Dr DOUMBE Jacques Narcisse est aussi membre de plusieurs sociétés savantes dont la sociétéfrançaise de neurologie et la ligue franco-africaine de lutte contre les AVC.
Chevalier du mérite camerounais depuis le 20 mai 2016, il est marié et père de trois enfants.
         Nous avons donc là, un scientifique de haut vol et un académicien chevronné.
         Monsieur le Conseiller médical, vous prenez fonction au moment où s’ouvre l’ère du développement des acquis, assise sur le management de la qualité dans sa globalité. Vous devrez constituer la cheville ouvrière de la mise en œuvre de cette orientation managériale. Parallèlement, des chantiers d’une haute importance vous attendent au rang desquels :
  • La réorganisation de la PEC psychiatrique avec tous ses corollaires dont la réhabilitation du cabanon et la mise en service officielle des médicaments dédiés
  • Le suivi de la mise en œuvre par service des plans d’action trimestriels avec audits périodiques
  • La poursuitedu processus d’accréditation OMS du laboratoire qui devra ainsi devenir une référence dans la sous-région Afrique Centrale.
  • Le renforcement de l’adhésion des médecinsà la PEC VIP
  • Le relèvement de la performance de la pharmacie
  • La discipline du personnel médical du département de médecine
  • L’organisation minutieuse du suivi des stagiaires de médecine par service
  • La fédération des médecins autour des bonnes pratiques et leur implication dans l’appropriation des services.
Je sais pouvoir compter sur votre disponibilité ainsi que le dynamisme allant avec pour accomplir cette mission.
         Chers personnels,
         L’Hôpital Laquintinie de Douala est sur un autre cap depuis deux ans. Il s’agit sur cette voie, de prendre pleinement possession de nos services et unités respectifs en y travaillant sur la stricte base des plans d’action définis localement. De cette appropriation de notre espace, résultera une amélioration significative de notre cadre d’exercice et partant, celle de l’environnement du patient qui  à n’en point douter, trouvera satisfaction.
         Nous sommes encore loin du compte, raison pour laquelle j’exhorte tous les médecins chefs de service à procéder déjà à une évaluation interne de la mise en œuvre chacun de son plan d’action trimestriel, tout au moins en ce qui concerne les indicateurs généraux.La direction reste ouverte pour vous accompagner à cet effet.
         Je souhaite que tous, nous apportions un soutien indéfectible au Conseiller médical entrant non pas par la délation, mais par le meilleur des engagements à la tâche, afin que l’hôpital Laquintinie semaintienne sur le cap de l’excellence.
Je vous remercie !
 
 
 
 
Top